Les solutions pour le maintien à domicile

Introduction

Vivre chez soi le plus longtemps possible est le souhait de la plupart des seniors. La perte d’autonomie étant fréquente et progressive en vieillissant, il faut une organisation minutieuse et des conditions sine qua non pour qu’un proche âgé reste chez lui en toute sécurité.

Corps

Quelles solutions adopter pour le maintien à domicile ?

Différentes solutions peuvent être adoptées afin de favoriser le maintien à domicile des personnes âgées :

  • les services de téléassistance,
  • l’adaptation du logement,
  • les aides à domicile,
  • les soins infirmiers à domicile (SSIAD),
  • l’hospitalisation à domicile (HAD) ,
  • l'aide d'un proche.

Comment prévenir la perte d’autonomie ?

Les signes de perte d’autonomie

Afin de retarder la dépendance d’une personne âgée, il est utile de voir les signes annonciateurs d’une difficulté croissante dans la vie quotidienne. Reconnaître ces signes rend possible la mise en place d’une prise en charge adaptée.

C’est souvent la survenue d’une crise imprévue qui entraîne la dépendance chez les personnes âgées, comme une maladie, une chute, un accident, des problèmes neurologiques, … 

Pour réduire ses risques de chutes, d'accidents ou de dégradation brutal, Oriane propose un système de détecteur relié notamment à une téléassistance 24h/24 7j/7.

Les signes avant-coureurs qui doivent éveiller l’attention sont : 

  • la détérioration rapide de la vue ou de l’ouïe,
  • des douleurs récurrentes,
  • des ennuis de santé plus fréquents,
  • des troubles nouveaux (équilibre, mémoire, humeur, comportement),
  • des chutes fréquentes,
  • de la négligence (hygiène, entretien de la maison, accumulation de factures non réglées et de courrier),
  • des problèmes de gestion financière,
  • un changement d’habitudes alimentaires,
  • des difficultés pour faire les courses ou préparer les repas.

L’importance de garder une bonne hygiène de vie

Des repas variés et réguliers

Une alimentation équilibrée et saine est très importante pour prévenir les maladies. De plus, la dénutrition entraîne la perte d'autonomie, car elle induit des carences, une fonte musculaire et une perte osseuse. Nos aînés doivent manger des aliments riches en protéines, cinq fruits et légumes par jour, et des produits laitiers pour le calcium.

Une activité physique adaptée

L’activité physique est tout aussi importante que les repas. Avec l’âge, les articulations fatiguent et le corps perd de sa souplesse. La sédentarité et le manque de mouvements sont rapidement synonymes de perte d'autonomie. Marche, gymnastique douce ou natation entretiennent les muscles et l’équilibre !

Des stimulations quotidiennes

La stimulation cognitive retarde les problèmes de mémoire et la confusion mentale que le vieillissement peut provoquer. Il est donc utile et important, à tout âge, de stimuler son cerveau avec des jeux travaillant la mémoire, le calcul et la réflexion.

Dans les maisons Korian, l’accueil de jour et l’accueil temporaire offrent un accompagnement de choix pour maintenir les capacités motrices et cognitives des personnes âgées, grâce à un vrai suivi socio-médical, compatible avec le maintien à domicile. 

Comment adapter le logement à la perte d’autonomie ?

L’adaptation du lieu de résidence d’une personne âgée permet de favoriser le maintien à domicile

L’aménagement du logement

Personnalisé selon les besoins de la personne, l'aménagement du logement peut être très léger ou nécessiter des travaux conséquents ou l’installation de divers équipements, afin d’anticiper une perte d’autonomie ou pour s’adapter à un état de santé spécifique. Cela peut passer par la simple installation de barres d'appui et de tapis antidérapants ou par l'aménagement d’une chambre en rez-de-chaussée avec un lit médicalisé, le remplacement d’une baignoire par une douche à l'italienne ou encore par l’installation d’un monte-escalier.

Financer l’adaptation du logement

Les dépenses d’installation ou de remplacement d’équipements spécialement conçus pour les personnes âgées ou handicapées (sécurité et accessibilité) donnent droit à 25% de crédit d’impôts (sur ces dépenses) si vous passez par une entreprise pour le réalisation des travaux d'installation. Certains équipements peuvent être prescrits par un médecin et être remboursés par la Sécurité Sociale.

Il existe également chez Oriane, spécialiste du maintien à domicile, une offre de services complète, proposant l’installation d’aides techniques visant à sécuriser, pièce par pièce, le lieu de vie de la personne âgée. Après une évaluation de l’habitat et des besoins en accompagnement de l’aîné, des adaptations peuvent être réalisées, afin de faciliter les déplacements et actes de la vie quotidienne. Parmi celles-ci, on trouve par exemple la mise en place d’éléments antidérapants, l’installation de barres d’appui, de veilleuses ou encore de chemins lumineux par terre (pour se lever la nuit en toute sécurité).

Les innovations technologiques

L’aide technologique proposée par Oriane assure également la sécurité de la personne via une prise en charge rapide en cas d’accident et de chute, grâce notamment à la mise en place de boutons d’alarme pour donner l'alerte en cas de problèmes, de bracelet détecteurs de chute ou encore de détecteurs de fumée reliés à un système de téléassistance disponible 24h/24.

Véritable service de maintien à domicile pour les personnes âgées, l’offre propose également la venue d'une auxiliaire de vie pour aide dans les gestes du quotidien.

Quand faire appel à une aide à domicile ?

L’intervention d’une auxiliaire de vie permet de répondre aux besoins d’assistance de la personne âgée en perte d’autonomie. Elle aide dans les tâches de la vie quotidienne, avec une aide au lever et au coucher, à la toilette, aux courses, au ménage, à la préparation des repas, et peut accompagner la personne durant ses promenades et ses sorties mais aussi lui apporter assistance dans les gestions des démarches administratives.

aide au maintien à domicile

L’aide à domicile saura également offrir un accompagnement lors de promenades ou de sorties culturelles. Sa présence récurrente et sa proximité favorisent la création d’un lien de confiance, et une bienveillance constante. En stimulant ses fonctions motrices et cognitives, et en protégeant le senior des chutes et dangers quotidiens, les aides à domicile participent directement au maintien des capacités, qu’elles soient physiques ou cognitives.

Financer l’aide à domicile

Financer la présence d’une aide à domicile de doit pas être un frein financier. De nombreuses aides fiscales et sociales sont disponibles. Entre autres, l’Allocation Personnalisée à l’Autonomie (APA) et l’Aide Sociale financent partiellement les services d’aides à domicile pour les personnes âgées de 60 ans et plus à faibles revenus. Un crédit d'impôt de 50% est également disponible pour aider au financement de l'aide à domicile.

Les alternatives pour les personnes les plus fragiles

Pour les personnes âgées fortement dépendantes et/ou malades, l’Hospitalisation À Domicile (HAD) et les Services de Soins Infirmiers À Domicile (SSIAD) sont aussi possibles et permettent une prise en soin médicale sur le lieu de vie. Oriane peut également aider à trouver des professionnels de santé disponibles et pouvant intervenir à domicile.

Pourquoi opter pour l’accueil de jour en maison de retraite ?

Différents contextes peuvent amener une personne âgée et sa famille à faire le choix d’un court séjour, notamment de l’accueil de jour en EHPAD

  • pallier l’absence de l’aidant ou d’un professionnel de santé,
  • se reposer et retrouver son autonomie après une chute ou un épisode de fatigue,
  • se reposer et se rééduquer après une hospitalisation et avant le retour à domicile,
  • pendant les travaux et l’adaptation du logement.
BESOIN D'AIDE
Découvrez l'accueil de jour Korian

Un tiers des séjours en maison de retraite médicalisée sont des courts séjours. En effet, le parcours de soins personnalisé des maisons Korian permet à une personne âgée de bénéficier de la même qualité de suivi en accueil de jour qu’en accueil permanent. 

Elle peut ainsi passer une demi-journée ou plusieurs jours par semaine en EHPAD, selon ses envies, afin de bénéficier de services et d’activités stimulantes, de rythmer ses semaines, de maintenir un lien social, et d’être encadrée par une équipe de professionnels du soin.

activité accueil de jour en ehpad

Cette solution intermédiaire prévient l’isolement social et la perte d’autonomie, et les thérapies non-médicamenteuses font leur preuve pour préserver les capacités, et ainsi favoriser l’autonomie et le maintien à domicile de la personne âgée, tout en allouant un peu de répit à l’aidant.

Quand envisager l’EHPAD en séjour permanent ?

L’entrée temporaire en EHPAD peut être envisagée à la suite d’un événement traumatique ou d’un séjour hospitalier, afin de se reposer et de se rééduquer correctement, avec tout le personnel soignant et l’équipement nécessaire à disposition. 

L’accueil permanent peut lui aussi être envisagé si le maintien à domicile devient trop lourd ou impossible à gérer. C’est à la personne dépendante et à son aidant d’analyser ensemble leurs besoins et leurs souhaits, d'évaluer avec les différents intervenants à domicile (professionnels de santé notamment) si l’entrée en EHPAD n’est pas plus appropriée à la situation, et de l’anticiper objectivement. C'est parfois le meilleur choix pour tous.

Par ailleurs, si la personne âgée développe une maladie neurodégénérative (maladie d’Alzheimer), le choix d’une maison de retraite médicalisée, d’une Unité de Soins Longue Durée (USLD), ou d’une unité dédiée au type de pathologie dont souffre la personne peut être une option à privilégier.
 

Plus d'articles