Introduction

Les établissements de SSR jouent un rôle essentiel compte tenu des besoins de soins liés aux maladies chroniques, aux événements de santé invalidants et au vieillissement de la population. 
Ils interviennent dans le parcours de soins, en suite d’hospitalisation pour un retour à domicile et à l’autonomie. Du fait de la diminution des durées moyennes de séjour en médecine et en chirurgie, ils sont de plus en plus sollicités. 

Corps

Définition des Soins de Suite et de Réadaptation (SSR)

Les Soins de Suite et de Réadaptation dit SSR assurent une prise en charge globale de la personne après l’hospitalisation. 
La rééducation et la réadaptation fonctionnelle représentent une spécialité médicale. 

  • La rééducation a pour but de corriger une déficience d'installation récente. Elle vise à la restitution intégrale de l’organe lésé ou le retour optimal à sa fonction,
  • La réadaptation a pour but de limiter les conséquences d'un handicap.

Parmi les soins prodigués dans le cadre de la réadaptation, la kinésithérapie a une place importante, notamment après une chirurgie orthopédique, ou en neurologie, après un AVC par exemple.

Définition de l'appareil locomoteur 

L’appareil locomoteur représente l’ensemble des organes qui participent aux mouvements et à la posture du corps humain. 

Les troubles de l’appareil locomoteur 

Les cliniques spécialisées dans les soins de suite et de réadaptation de l’appareil locomoteur accueillent des patients dont les troubles sont des troubles musculo-squelettiques (TMS) ou musculaires

La rééducation fonctionnelle

Lorsque la rééducation et la réadaptation s’adressent à l’appareil locomoteur, on parle en général de rééducation fonctionnelle; il s’agit essentiellement de la kinésithérapie et de l’ergothérapie.

On peut aussi rééduquer d’autres fonctions comme le langage, grâce à l’orthophonie, ou la vision, grâce à l’orthoptie.

Les parcours de soins adaptés 

La prise en charge en SSR de l'appareil locomoteur est liée à l’état de santé du patient, elle peut être :

  • ponctuelle, faisant suite à un accident de la vie,
  • de moyenne durée,
  • régulière et continue dans le cas des pathologies évolutives.

Pour faire face au développement des maladies chroniques et au vieillissement de la population, et dans une logique d’éviter les ruptures dans les parcours de soins, les cliniques Korian proposent des programmes adaptés notamment pour prévenir les événements intercurrents et éviter les épisodes d’hospitalisation aigüe

orthopedie-examen

Quels que soient son âge et sa pathologie, au sein des établissements SSR Korian, la prise en charge des patients peut intervenir en amont et en aval d'une hospitalisation.

Plusieurs typologies de séjours sont adaptés en fonction de la pathologie du patient et de son environnement :

  • Moyen séjour, avant ou après une hospitalisation,
  • Hospitalisation de jour,
  • Hospitalisation de nuit,
  • Ateliers thérapeutiques,
  • Consultations externes.

Parcours RAAC (Récupération Améliorée Après Chirurgie)

Le patient est pris en charge dans le cadre d'une intervention programmée orthopédique, en amont et en aval de celle-ci, pour optimiser la prise en charge sur plusieurs plans (musculaire, douleur, aides à mettre en place...), pour limiter les complications post opératoires, pour diminuer la durée de séjour post opératoire et enfin anticiper le retour à domicile.

Trouvez une clinique SSR dans votre région
 

Parcours post AVC 

  • Fluidifier la prise en charge du patient et de ses aidants dans son ensemble et les accompagner dans un programme de réadaptation adapté aux séquelles d’un accident vasculaire cérébral, 
  • Prévenir les complications et assurer un suivi adapté.

Prise en charge des jeunes sportifs

  • Prendre en charge des jeunes sportifs en rééducation après un traumatisme, un accident ou une chirurgie orthopédique,
  • Prendre en charge des adultes sportifs en réadaptation (handisport).

Les ateliers d’Activités Physiques Adaptées 

Ces ateliers s’adressent le plus souvent à des personnes souffrant de déficiences motrices, intellectuelles ou sensorielles, de troubles fonctionnels ou métaboliques, de pathologies chroniques, d’inadaptation sociale et de troubles liés au vieillissement. 

Ces ateliers s’inscrivent dans un contexte politique et social de santé publique pour la prévention et la promotion de la santé. Ils visent à accroître l’efficacité et la qualité des prises en charge, à prévenir les complications et les récidives des troubles de l'appareil locomoteur et à améliorer la qualité de vie des patients ciblés. 

activite-physique-orthopedie

Comment nous adresser un patient ?

Les patients sont adressés sur le conseil ou la prescription d’un médecin de ville, en sortie d’hospitalisation en MCO, ou après un passage aux urgences

Des équipes et équipements dédiés

Médecins réeducateurs / MPR

Le premier rôle du médecin spécialiste en médecine physique et de réadaptation (MPR) est de concevoir et programmer le plan de soins personnalisé du patient. Il s’appuie sur une équipe pluridisciplinaire pour coordonner et assurer la continuité des soins. Il intervient plus directement en tant que soignant et prescripteur des traitements mais également des appareillages médicaux.

La prise en charge du patient s'étend au-delà du séjour en clinique SSR. Elle s'exerce en amont : visite et évaluation pendant l'hospitalisation (CHU, MCO) et en aval : consultation externe de suivi dans les suites d'un appareillage, dans le cadre d'une pathologie chronique, dans certains traitements spécifiques.

Dans le cadre de sa mission, le médecin en charge de la coordination s’appuie sur une équipe pluridisciplinaire professionnelle.

L’équipe professionnelle pluridisciplinaire

L’équipe pluridisciplinaire de l’établissement assure une prise en charge globale et personnalisée des patients en fonction des besoins de chacun d’eux.

Elle se compose de :

  • médecins réeducateurs / MPR, 
  • médecins généralistes,
  • kinésithérapeutes,
  • ergothérapeutes,
  • orthophonistes,
  • psychologues,
  • assistante sociale, 
  • enseignants de l’Activité Physique Adaptée (APA).

Les ateliers d’Activités Physiques Adaptées s’inscrivent dans les Thérapies Non Médicamenteuses et complètent la prise en charge de l’ergothérapeute et du masseur-kinésithérapeute. Différents ateliers thérapeutiques sont proposés au patient en fonction de son plan de soins.

Des plateaux techniques adaptés

Les plateaux techniques en SSR sont adaptés et varient en fonction des prises en charge et des orientations médicales des établissements. 

Les cliniques SSR Korian sont dotées de plateaux techniques harmonisés, équipés d’appareillages modernes et performants pour la rééducation et la réadaptation.

Les plateaux de rééducation-réadaptation sont composés de plateaux de kinésithérapie, de plateaux d’ergothérapie, de gymnases, de salles de psychomotricité, et de plateaux d’exploration fonctionnelle.

Ces plateaux peuvent également être utilisés dans le cadre des ateliers thérapeutiques et des thérapies non médicamenteuses

L’approche Korian

La synergie d’un collectif professionnel

Au sein des cliniques Korian, nos équipes travaillent en concertation afin de maintenir un continuum entre les professionnels de santé, le patient, ses aidants et son entourage, et l’ensemble des acteurs du parcours de soin

L’objectif de l’hospitalisation est de permettre une ré-autonomisation en vue d’un retour au domicile. Chaque patient bénéficie d’un projet de soins personnalisé dont l’objectif est de permettre une réinsertion sociale voire professionnelle. La prise en charge des problèmes sociaux est intégrée dès l’entrée en vue de l’orientation à la sortie de l’établissement.

Une approche clinique partagée au sein du groupe Korian 

Des ateliers thématiques entre nos professionnels au sein du groupe Korian permettent l'échange d'idées et la diffusion de protocoles de traitement entre équipes médicales.

Au sein des cliniques SSR, des protocoles d'essais et de tests sont mis en place et partagés afin de valider l’utilisation de machines et équipements médicaux adaptés et permettre à chacun de nos centres de proposer des équipements modernes et des plateaux techniques performants. 

Cette dynamique professionnelle entre soignants facilite la remontée d’informations et le partage de résultats cliniques positifs. Elle favorise la diffusion de bonnes pratiques médicales entre les établissements de soins.

Plus d'articles