Introduction

Les maladies cardio-vasculaires sont la première cause d’hospitalisation chez les adultes en France. Les personnes âgées sont les plus concernées. Il est important de comprendre les mécanismes des pathologies cardio-vasculaires pour mieux les prévenir.

Corps

Le dépistage des facteurs de risque comme l’hypertension, le diabète, l’hyperlipidémie ou une maladie déjà installée nécessitent une prise en charge globale (activité physique, alimentation, traitement, soutien psychologique…).

Il est possible de prévenir la plupart des maladies cardiovasculaires en s’attaquant aux facteurs de risque comportementaux – tabagisme, mauvaise alimentation, obésité, sédentarité et consommation abusive d’alcool.

Les patients atteints de maladies cardiovasculaires

Qui est concerné ?

Pour 85%, ce sont des patients dits cardiaques (maladie valvulaire, maladie coronarienne, insuffisance cardiaque).
 
Pour 15%, ce sont des patients qui souffrent d’artérite des membres inférieurs. Ils débutent la réadaptation 24 ou 48H après une intervention chirurgicale.

La prise en charge des patients vasculaires amputés

Les cliniques SSR Korian accueillent des patients vasculaires amputés et assurent les soins de suite et de réadaptation en hospitalisation complète ou partielle.

Les patients amputés sont pris en charge dans les suites de l’intervention (phase de cicatrisation, rééducation, appareillage et réadaptation fonctionnelle).

 
 

L’insuffisance cardiaque 

L’insuffisance cardiaque est une incapacité du muscle cardiaque à pomper suffisamment de sang pour alimenter l’ensemble de l’organisme.

Certaines maladies comme l’insuffisance coronarienne ou l’hypertension artérielle participent à la survenue d’une insuffisance cardiaque. Au début, le cœur trouve des moyens de compenser et d’assurer le débit cardiaque. Mais, peu à peu, les changements physiologiques empêchent le cœur de réguler sa fréquence ou son débit.

Cette situation appelée insuffisance cardiaque se manifeste d’abord à l’effort. À un stade plus avancé, la défaillance cardiaque intervient aussi au repos.

L’insuffisance cardiaque ne concerne pas seulement les personnes âgées

L’insuffisance cardiaque atteint un million de français de tous âges. A chaque décade, entre l’âge de 40 et 80 ans, le nombre de patients atteints d’insuffisance cardiaque double.

Les facteurs de risque des maladies cardio-vasculaires sont nombreux et bien identifiés :

  • facteurs liés au mode de vie : tabagisme, alcool, alimentation riche en sel et sédentarité sont néfastes pour le cœur,
  • hypertension artérielle : elle impose au cœur un effort plus important,
  • maladie coronarienne : le rétrécissement des artères vascularisant le cœur réduit l’apport en sang au muscle cardiaque,
  • diabète : il accroît les risques d’avoir de l’hypertension artérielle et une maladie coronarienne,
  • infarctus : les séquelles d’un infarctus peuvent affaiblir le muscle cardiaque,
  • obésité : elle est souvent associée avec l’hypertension et le diabète,
  • médicaments : certains traitements médicamenteux, notamment des médicaments contre le diabète et certains traitements du cancer, augmentent les risques.

Les symptômes de l’insuffisance cardiaque sont :

  • essoufflement (dyspnée) ou difficulté à respirer,
  • toux chronique ou respiration sifflante,
  • œdèmes (jambes, pieds et chevilles surtout),
  • ascite (gonflement de l’abdomen),
  • fréquence cardiaque élevée ou irrégulière,
  • gain de poids rapide et inexpliqué.

La prise en charge en soins de suite et réadaptation cardiovasculaire

La réadaptation cardio-vasculaire repose sur un triptyque :

  1. La rééducation musculaire avec un réentraînement à l’endurance physique et une reprise de l’effort selon des protocoles d’entraînements personnalisés,
  2. Le traitement des facteurs de risque notamment par de l’éducation thérapeutique et de l’information,
  3. La réinsertion socio-professionnelle et la reprise d’activités et de loisirs.

Prévention et éducation thérapeutique du patient (ETP)

L’éducation thérapeutique des patients occupe une place essentielle dans la prise en charge de l’insuffisance cardiaque, du sevrage tabagique, du diabète et de l’obésité.

rééducation cardiologique en ssr korian

 

L’éducation thérapeutique du patient fait partie intégrante du projet de rééducation cardiologique. Elle est définie dès le début de la prise en charge afin d’en optimiser et d’en pérenniser les résultats. Lorsque cela est possible, elle fait participer les aidants afin d’accompagner le patient et de l’impliquer dans une auto-prise en charge.

Un programme de soins personnalisé

La prise en charge est médicale et paramédicale. Elle est assurée par une équipe pluridisciplinaire composée de : médecins spécialistes (en cardiologie, angiologie, nutrition, tabacologie et en médecine physique et de réadaptation) et de médecins généralistes.

L’équipe paramédicale est composée de rééducateurs (kinésithérapeutes, ergothérapeutes, éducateur sportif), diététiciens, d'infirmiers, d'un podologue et d'une assistante sociale.

En fonction du bilan d’évaluation du patient lors de son admission (exploration fonctionnelle, cardiaque et vasculaire), ce sont de nombreux soins et activités thérapeutiques qui lui sont proposés durant son séjour :

  • Réentraînement à l’effort,
  • Education thérapeutique,
  • Activité physique adaptée,
  • Physiothérapie,
  • Podologie,
  • Ergothérapie.

Activités physiques et plateaux techniques

Nos établissements sont dotés de plateaux techniques complets adaptés aux différentes prises en charge :

  • salles de kinésithérapie,
  • plusieurs salles de rééducation (exploration cardiaque et vasculaire, réentraînement à l’effort),
  • une salle de gymnastique adaptée,
  • un parcours de santé équipé en télémétrie,
  • une salle de physiothérapie prodiguant ultrasons et pressothérapie,
  • un atelier d'appareillage (pour les prothèses et orthèses),
  • un atelier d'ergothérapie,
  • une salle de podologie.
rééducation cardiologique en clinique korian

Les types de séjour

Les patients admis en SSR cardiologique sont pris en charge en hospitalisation complète ou partielle.

Plus d'articles