Introduction

Surtout adressée au cœur des EHPAD, la gériatrie s’adresse aux personnes âgées fragilisées. Avec le vieillissement de la population, cette spécialité médicale tend à être de plus en plus pratiquée. En France, c'est grâce aux gériatres que la prise en soin des aînés a connu une nette amélioration.

Corps

Définition de la gériatrie

La gériatrie, du grec gêron signifiant “vieillard”, est une spécialité médicale en pleine croissance, consacrée à l’étude et au traitement des maladies liées au vieillissement. La mission du gériatre est d’évaluer les difficultés rencontrées et de proposer les adaptations nécessaires à la restitution dans l’espace social des personnes accueillies.

La gérontologie est souvent associée à la gériatrie, et désigne quant à elle l’étude du vieillissement humain au sens large, dans ses phénomènes biologiques, sociologiques, psychologiques, démographiques, ou en termes de santé publique.

Quand consulter un gériatre ?

C'est le médecin traitant qui oriente en général ses patients vers un gériatre en fonction des besoins de préservation d’autonomie, de traitement et de prise en charge. Le gériatre est libéral ou salarié et intervient en maison de retraite médicalisée, à domicile ou au sein d’associations.

Grâce à une approche pluridisciplinaire en lien avec des équipes spécialisées, ses connaissances sont larges et son savoir-faire très spécifique. Il conseille ses patients et les accompagne dans le maintien de leur autonomie à travers un plan de soins personnalisé incluant un suivi médical, psychologique et physique, un suivi nutritionnel, et des aménagements de vie.

la gériatrie

 

Le gériatre, qui peut aussi être le médecin traitant, assure également la coordination entre les familles, les patients et les différents professionnels de santé. Le gériatre participe par ses avis aux adaptations thérapeutiques et intervient pour des prises en charges spécifiques, en apportant son expertise sur les pathologies rencontrées dans le grand âge.

Quelles pathologies sont prises en charge en gériatrie ?

La gériatrie prend en charge de multiples affections :

  • les troubles sensoriels (surdité et malvoyance),
  • les chutes, fractures et traumatismes et leurs conséquences,
  • les maladies neurologiques et troubles cognitifs,
  • les pathologies cardio-vasculaires et respiratoires,
  • la déminéralisation et fragilisation osseuse,
  • les usures articulaires,
  • les troubles nutritionnels (malnutrition),
  • les troubles comportementaux,
  • les troubles du sommeil.

Comment se passe la prise en charge gériatrique ?

Le gériatre a une sensibilité aux pathologies multiples, à la comorbidité et à la médecine générale pour les patients âgés. Son champ de compétences large lui permet de réaliser un certain nombre d’examens et d'envisager différentes approches pour parvenir à un diagnostic précis.

Les personnes âgées souffrent souvent de poly-pathologies. La prise en soin gériatrique est donc conçue de façon pluridisciplinaire pour personnaliser les soins et les traitements selon l’âge, l’état de santé, la situation et les envies du patient.

soignant en gériatrie korian

Les gériatres Korian

Chez Korian, le gériatre a aussi une formation de gérontologue et de médecin coordonnateur. Il adapte l’accompagnement et la prise en soin de chaque résident à l’aide d’outils spécifiques, comme le modèle Pathos. Le niveau d’exigence et d’excellence est élevé en vue d’améliorer la qualité de vie et l’autonomie des résidents

Le modèle PATHOS détermine le niveau de prise en soin nécessaire pour les résidents d’EHPAD dont l’état de santé s’est détérioré. Il fait partie des outils d’évaluation du médecin coordonnateur.

La prise en soin gériatrique en maison Korian assure également la conception d’activités thérapeutiques sur-mesure et une prise en charge non-médicamenteuse et ludique. Avec les aides médico-psychologiques, les ateliers individuels, les groupes de paroles, et les activités en groupe, il est possible d’entretenir et de réadapter les capacités de nos aînés.

Le gériatre participe à l’accompagnement et à la prise en charge de la douleur des résidents et de leurs familles dans le cas de pathologies évolutives à pronostics réservés (cancers et maladies neurodégénératives évoluées…).

Trouvez une maison de retraite dans votre région
 

Plus d'articles