ARDH, l’Aide au Retour à Domicile après Hospitalisation

Introduction

L’Aide au Retour à Domicile après Hospitalisation (ARDH) est une prestation financière accordée aux retraités nécessitant une prise en charge spécifique après un passage en établissement de santé. Cette aide finance l’accompagnement humain. Celui-ci s’avère souvent nécessaire post-hospitalisation, et améliore grandement le cadre de vie, le rétablissement et le bien-être des bénéficiaires.

Corps

Qu’est-ce que l’ARDH ?

L’ARDH, Aide au Retour à Domicile après Hospitalisation, est une aide financière ponctuelle qui permet d’accompagner le retour à domicile d’une personne retraitée après son hospitalisation.

Pour éviter une nouvelle hospitalisation ou l’aggravation de l’état de santé fragile en sortant de l’hôpital, l’ARDH accompagne cette personne pendant une période transitoire, le temps qu’elle se réadapte progressivement chez elle. Sous forme d’aide ponctuelle, elle est conçue pour favoriser la transition entre le milieu hospitalier et le retour à domicile.

Qui peut bénéficier de l’ARDH ?

L’ARDH, Aide au Retour à Domicile après Hospitalisation, s’adresse avant tout aux personnes âgées sortant d’une hospitalisation, en particulier celles ayant bénéficié d’une intervention.

Cette aide leur permet de bénéficier de services à domicile pour les aider au quotidien, et qu’elles retrouvent leur autonomie peu à peu, jusqu’à leur rétablissement complet.

Néanmoins, il faut remplir une série de critères pour bénéficier de l’ARDH.

Les services à domicile après la sortie d’hospitalisation sont couverts en partie par l’ARDH, de l’ordre de 27% à 90% des frais.

L’ARDH est attribuée aux personnes :

  • retraitées du régime général à titre principal,
  • âgées de plus de 55 ans,
  • reconnues GIR 5 ou 6 sur la grille AGGIR,
  • nécessitant une aide temporaire après l’hôpital,
  • ne bénéficiant pas déjà de l’APA (Allocation Personnalisée d’Autonomie), l’HAD (Hospitalisation à Domicile) ou de la PCH (Prestation de Compensation du Handicap),
  • ne dépassant pas un certain plafond de ressources.

Une aide non cumulable

L’ARDH, Aide au Retour à Domicile après Hospitalisation, n’est pas cumulable avec d’autres prestations d’aides :

  • l’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA),
  • la Majoration pour Tierce Personne (MTP),
  • la Prestation de Compensation du Handicap (PCH) (ou l’Allocation Compensatrice pour Tierce Personne (ACTP, cette aide n’existe plus depuis 2006, mais reste touchée par les bénéficiaires antérieurs à 2006).

Les types d’aide financées par l’ARDH

L’Aide au Retour à Domicile après Hospitalisation (ARDH), est versée pendant une durée ponctuelle de trois mois initialement, et peut-être renouvelée.

L’ARDH comprend 4 types d’aide :

  • le financement de l’accueil de jour en établissement,
  • l’aide à domicile, pour aider à entretenir le logement, faire les courses et préparer les repas,
  • l’aide technique, afin d’aménager le domicile avec des travaux ou des équipements adaptés,
  • l’aide dans la vie quotidienne : portage de repas, transports et accompagnement, téléassistance, etc.
ardh

 

Quel est le montant de l’ARDH ?

Le montant de l’ARDH est plafonné à 1800€ et sa durée n’excède pas trois mois, ou quatre mois dans certaines régions. L’ARDH peut être sollicitée à chaque ré-hospitalisation.

Le montant versé aux bénéficiaires de l’ARDH dépend de leurs ressources, qui sont prises en compte dans le calcul de la somme attribuée. Il existe différents barèmes fixés pour chaque type d’aide.

Le montant des aides prises en charge par l’ARDH est décidé selon ces barèmes, et la prise en charge pour chaque prestation va de 10 à 73%, dans la limite d’un plafond de 1800 €.

Pour en savoir plus, renseignez-vous auprès de votre caisse de retraite.

Comment faire la demande d’aide ?

La demande doit être faite avant la sortie d’hôpital, car elle nécessite 24h de traitement, en faisant appel au Service Social Hospitalier, qui est chargé d’évaluer les besoins d’un patient en termes de services lors de sa sortie d’hôpital. L'assistant du service social vous remettra un dossier de demande d’ARDH à compléter et à renvoyer à votre caisse de retraite.

ardh

 

Un évaluateur professionnel du service d’action sociale ou de votre caisse de retraite (selon votre lieu de résidence) se rendra à votre domicile pour évaluer vos besoins et adapter le plan personnalisé à votre environnement : petits travaux, aides ménagères, aides techniques, aménagements.

Selon le plan personnalisé qu’il préconise et soumet à la caisse de retraite, celle-ci vous répond quelques semaines plus tard par courrier pour vous informer de l’acceptation du dossier, ainsi que de la nature et du montant des aides accordées.

Plus d'articles