Les aides financières en accueil de jour

Introduction

L’accueil de jour est une solution d’accueil temporaire permettant aux personnes âgées de 60 ans et plus, d’être accueillies d’une demi-journée à plusieurs jours par semaine en EHPAD. Des aides financières peuvent être allouées pour financer tout ou partie des frais occasionnés.

Corps

Qu’est-ce que l’accueil de jour ?

L’accueil de jour est un accueil à la carte destiné aux personnes de 60 ans et plus vivant à domicile. S’adressant principalement aux personnes souffrant de la maladie de Parkinson, de la maladie d’Alzheimer ou de troubles apparentés, l’accueil de jour est également accessible aux personnes âgées en perte d’autonomie.

Le résident temporaire bénéficie d’un accueil personnalisé adapté à ses besoins et à ses souhaits. Accueilli dans une annexe dédiée de la maison de retraite, le résident construit avec l’équipe soignante, un plan d’accueil personnalisé adapté à ses facultés préservées et à ses compétences physiques et cognitives.

Pour accompagner les personnes âgées et leurs aidants, Korian met en place en parcours d’admission simplifié et s’engage à apporter une réponse à la demande d’admission sous 48h.

 
 
 

Quelles sont les aides financières en accueil de jour ?

Différentes aides peuvent être allouées pour financer une partie ou l’entièreté des frais en accueil de jour. Parmi celles-ci, on retrouve :

  • l’allocation personnalisée d’autonomie (APA),
    • l’aide pour le droit au répit de l’aidant,
    • l’aide en cas d’hospitalisation de l’aidant
  • l’aide des caisses de retraite et des complémentaires santé,
  • les aides extralégales des mairies.

L’allocation personnalisée d’autonomie (APA)

L’APA à domicile peut être utilisée pour financer tout ou partie des frais liés à l’accueil de jour en EHPAD. Cette utilisation de l’allocation est inscrite par l’équipe médico-sociale APA lors de l’élaboration du plan d’aide personnalisé proposé au demandeur de l’allocation personnalisée d’autonomie.

Si une personne âgée ou son aidant souhaite bénéficier d’un accueil de jour après avoir réalisé la demande d’APA, il peut contacter le service médico-social APA afin qu’il évalue et valide la faisabilité de la demande et ajuste le plan d’aide personnalisé.

Le montant de l’APA à domicile est conditionné au GIR du demandeur, à ses revenus et aux coûts des aides prévues dans le plan d’aide personnalisé. Au 1er janvier 2021, les montants maximaux sont fixés à :
GIR 1 : 1 747,58 €/mois
GIR 2 : 1 403,24 €/mois
GIR 3 : 1 013,89 €/mois
GIR 4 : 676,30 €/mois.

L’aide pour le droit au répit de l’aidant

Dans le cas où le plafond de l’APA est atteint, la loi d’adaptation de la société au vieillissement permet de bénéficier d’une aide supplémentaire de 509,76 € par an pour financer l’accueil de jour en EHPAD. Cette aide supplémentaire a pour but de permettre au proche aidant de se reposer et de s’absenter tout en assurant une prise en soin adapté de la personne âgée qu’il accompagne.

Le droit au répit concerne tous les aidants :

  • des personnes bénéficiant de l’APA,
  • assurant une aide indispensable au maintien à domicile d’un proche âgé,
  • qui ne peuvent être remplacés par une personne de l’entourage pour assurer l’accompagnement.

L’aide en cas d’hospitalisation de l’aidant

En cas d’hospitalisation de l’aidant, si celui-ci ne peut être remplacé et si son aide est indispensable au maintien à domicile, une aide supplémentaire pouvant atteindre les 1012,76 € au-dessus du plafond de l’APA peut être accordée pour financer un accueil de jour.

Pour bénéficier de cette aide, une demande doit être déposée auprès du président du conseil départemental. Si l’hospitalisation est prévue, la demande doit être réalisée au minimum un mois avant l’entrée de l’aidant à l’hôpital.

financement en accueil de jour

 

L’aide des caisses de retraite et des complémentaires santé

Les caisses de retraite peuvent mettre en place des actions sociales pour favoriser le maintien à domicile, mais peuvent aussi financer une partie des frais en accueil de jour.

A ce titre, l’Assurance retraite (CNAV et CARSAT) propose un plan d’action personnalisé (PAP) à ses allocataires qui ne peuvent pas bénéficier de l’APA. Le PAP peut comprendre le financement d’un accueil de jour ou temporaire en EHPAD.

De même, la caisse de prévoyance et de retraite du personnel de la SNCF (CRP) peut financer à hauteur de 80% des services de maintien à domicile comprenant l’accueil de jour.

Chaque caisse de retraite dispose de financements différents et soumis à des conditions d’accès différentes. Pour savoir si une personne peut bénéficier d’une aide au financement des frais en accueil de jour, elle doit se rapprocher de la caisse de retraite dont elle dépend.

Les complémentaires santé régies par le Code de la mutualité, bénéficient également d’un fond d’action sociale pouvant être sollicité par leurs adhérents pour financer, sous conditions de ressources, des éléments non pris en charge par le contrat de santé.

Les aides extralégales des mairies

Les mairies et les conseils départementaux peuvent, au cas par cas, attribuer des aides financières pour faire face à des frais exceptionnels. Ces aides proposées aux personnes âgées, en dehors du plan d’aide de l’APA à domicile, peuvent notamment servir à financer l’accueil de jour, mais aussi un hébergement temporaire en EHPAD.

Plus d'articles