Comment bien choisir l’établissement ?

Introduction

Korian vous donne les clés pour choisir l’établissement le plus adapté à votre proche, à son bien-être et son éventuelle pathologie, mais aussi adapté à votre propre sérénité.

Corps

Nos conseils pour bien choisir un établissement

  • Faites une étude préalable des établissements les plus adaptés en fonction des besoins de votre proche (en particulier en termes de prise en charge médicale et d’autonomie), de ses souhaits, de ses capacités financières (montant de la retraite, aides et autres ressources mobilisables), du périmètre géographique intéressant pour lui ou vous-même (près de l’endroit où il a vécu, ou de celui où vous vivez). Identifiez les établissements correspondant à ces critères et organisez un programme de visites. 
  • N’hésitez pas à visiter les établissements présélectionnés avec votre proche alors qu’il est encore autonome pour qu’il puisse choisir l’établissement lui-même. Une admission anticipée est une admission souvent réussie : votre proche et vous-même aurez pu vous habituer à cette perspective, et en visitant plusieurs établissements, vous pourrez plus facilement trouver une place dans l’établissement qui convient le mieux. Attention dans certains sites, il existe des listes d’attente qui demandent une plus grande anticipation. 
  • Avant de faire la visite, préparez la liste des questions qui sont pour vous essentielles. Exemple de questions : comment prenez-vous en compte le rythme et les habitudes de vie du résident ? Que propose l’équipe soignante pour accompagner la pathologie de mon parent ? Quelles sont les activités et les animations proposées ? Quelles sont les horaires de visite ? Comment se déroule une journée type ? Que se passe-t-il en cas d’aggravation de l’état de dépendance de la personne? A-t-on le choix du médecin traitant ? Quelles sont les modalités en cas d’hospitalisation ? 
  • Pendant la visite, observez le comportement des résidents, des familles et du personnel soignant. Soyez sensible à l’ambiance générale et à la propreté des locaux. Comment vous sentez-vous dans l’établissement ? Correspondra-t-il à votre proche ? 

Une visite à domicile peut être réalisée par des représentants de la maison de retraite, lorsque votre proche n’est pas en mesure de se déplacer pour visiter.

  • Une fois l’établissement choisi, remplissez le dossier d’admission comprenant un volet administratif et un volet médical. Vous pouvez vous rapprocher de votre médecin traitant pour vous aider dans cette démarche. Réunissez l’ensemble des pièces administratives demandées et remplissez (ou faites remplir par la personne elle-même si cela est possible) la description des habitudes de vie. Il est important que le dossier médical soit rempli le plus objectivement possible, afin d’être certain que l’établissement soit adapté aux besoins de votre parent.
Trouvez une maison de retraite dans votre région
 

Complément d’informations autour du choix de la maison de retraite

  • Les guides d’évaluation des maisons de retraite sont parfois à regarder avec beaucoup de précautions, ils ne tiennent souvent compte que de la qualité de la prestation hôtelière, plus visible que la prestation médicale et d’accompagnement. 
  • Demandez à consulter le programme des activités d’animation proposées par l’animateur aux résidents ainsi que le journal de l’établissement, s’il existe, pour avoir une idée de la vie sociale au sein de la maison. 
  • Faites un budget type des dépenses mensuelles de votre parent pour pour vous assurer qu’il sera en mesure d’absorber ces prévisions durablement et sereinement. Dans ce budget, tenez compte pour les charges du coût de l’EHPAD et de toutes les autres dépenses de la personne (ex : coiffeur, sorties) et des ressources en lien avec le montant de la retraite de la personne et des autres ressources éventuelles (ex : loyers). Etudiez les aides financières dont la personne dispose ou auxquelles elle pourra prétendre en EHPAD. Consultez notre dossier dédié aux aidants pour connaître en un coup d’œil les aides financières existantes pour l’EHPAD.
  • Prévoyez d’autres options : n’hésitez pas à soumettre le dossier d’admission de votre proche à plusieurs établissements parallèlement. Si l’un d’entre eux refuse son admission (pour raisons médicales) ou n’a pas de place disponible au moment où vous en avez besoin, il vous restera une solution satisfaisante.


Le dossier médical doit être rempli par le médecin qui connaît le mieux votre proche (souvent le médecin traitant) de la manière la plus sincère possible, éventuellement avec les soignants et paramédicaux qui le connaissent également. À la réception de votre dossier, la partie médicale est soumise au médecin coordonnateur qui doit juger si l’établissement est en mesure d’assurer une prise en charge satisfaisante. Dans certains cas, le médecin coordonnateur pourra refuser l’admission de votre proche. Dans d’autres cas, le dossier peut être accepté mais inscrit sur une liste d’attente, en cas de place indisponible

Plus d'articles