Préserver votre sommeil

Introduction

Le sommeil est indispensable au fonctionnement du corps humain car il permet la récupération physique et intellectuelle. Par ailleurs, le sommeil permettrait de renforcer les défenses immunitaires, de faciliter la mémorisation et les apprentissages, et il contribuerait à une meilleure humeur générale ! Voici quelques conseils pour passer de bonnes nuits essentielles à une bonne santé.

Corps

Quelles astuces pour favoriser un sommeil réparateur ?

  • Soignez votre chambre. Pour bien dormir, il est important de vous installer au calme dans un endroit frais et sombre. Pour vous isoler du bruit, fermez vos fenêtres, évitez de dormir avec vos animaux de compagnie et pensez à couper votre téléphone portable. Dans la mesure du possible, dormez dans le noir complet en coupant toutes les sources de lumières parasites. Aussi, maintenez une chambre fraîche ne dépassant pas les 19 degrés, cela favorise l’endormissement.
  • Adoptez quelques bonnes habitudes. Un bon sommeil passe par la mise en place de bonnes conditions, qui vont favoriser l’endormissement. Dans la journée, limitez la sieste à 20 minutes. Au-delà vous risquez d'empiéter sur le capital sommeil de votre nuit. Évitez les boissons excitantes après 16h (café, thé, sodas...). Faites des repas légers le soir en prenant votre temps, et mangez au moins 1 heure avant de vous coucher. Limitez votre consommation d’alcool. Certes, l’alcool favorise l'endormissement mais cela a également pour effet de dégrader la qualité du sommeil. Évitez les activités trop agitées avant de vous coucher et préférez les activités calmes comme la lecture. Enfin, allez vous coucher lorsque les symptômes de fatigue apparaissent et adoptez au maximum des horaires réguliers de coucher et de lever.
  • Faites-vous aider par les spécialistes. Si malgré ces conseils et ces bonnes pratiques vous passez de mauvaises nuits, vous n’arrivez pas à vous endormir, vous vous réveillez plusieurs fois par nuit, vous vous sentez fatigué au réveil… Il est primordial d’en parler à votre médecin traitant. Il saura déterminer si vous souffrez d’une pathologie du sommeil (insomnie, apnée du sommeil, narcolepsie…) et pourra vous orienter vers un service spécialisé, tel que les centres du sommeil, afin de réaliser des examens complémentaires.